BIENVENUE SUR MON BLOG

si mon blog vous plaît, laissez-moi un petit com... merci

samedi 2 novembre 2013

Chats libres... belles photos

Au détour de ces belles photos, on découvre que la liberté a un prix... c'est selon...


Nat Farbman - Cats Blackie & Brownie catching squirts of milk during milking at Arch Badertscher's dairy farm - 1954 via pinterest


la main bienveillante qui calme la faim des sans abris ...







chats du Maroc


 


entre 2 immeubles, au coeur de Tokyo, comme des rats...









je vais où là ?






via pinterest
à la recherche d'une gamelle
 

Tristes et maigrichons....




pas de canapé ni de coussin douillet pour le chat libre


tant que maman est encore là...



seul au monde et à la merci de tous les dangers


on se réchauffe comme on peut 


 via pinterest
quel est mon avenir ?


via google
et le mien ?


Mais la plus incroyable de toutes, en provenance d'une époque plus respectueuse :


7 commentaires:

  1. Mon petit coucou rapide du jour ... les invités repartis, je reprendrai peu à peu mes articles et mes coms ..

    A bientôt de se lire avec mes bises d'amitié !

    Nicole

    RépondreSupprimer
  2. trés joli post
    je rajoute une image qui m'a fait pensé à ici
    http://img15.hostingpics.net/pics/712388bcb8d762.gif
    bon courage

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hi Hi ,c'est un peu ça, mais je ne suis pas encore aussi laide ni aussi grosse ! LOL !

      Supprimer
  3. que de belles photos, certaines sont tristes mais émouvantes en même temps. La dernière photo est incroyable, une autre époque..., la photo du fermier avec les chats, c' est adorable mais le lait pas trop bon pour un chat. Encore une fois, votre blog est bien fait, on ne s'en lasse pas.

    RépondreSupprimer
  4. Magnifique Blog! merci pour ces belles photos <3 bonne continuation à vous!
    Catherine (Belgique)

    RépondreSupprimer
  5. que des belles photos , certaines tristes et déchirantes font mal au coeur ,que faire ?on ne peut pas tous les prendre et pourtant on réverais de les emmener avec soi dans une grande propriété ou ils seraient libres mais soignés.

    RépondreSupprimer